🎉 SOLDES -30 % SUR TOUT AVEC LE CODE : PROMO30🎉

Comment adopter une loutre ?

La loutre vit dans les zones humides, les marais, les mangroves, les ruisseaux. Elle se nourrit essentiellement d’animaux aquatiques (poissons, crevettes). Très gourmande, elle peut manger jusqu'à un tiers de leur poids. Très sociale, elle adore jouer : un aspect qui nous fait tous craquer. La loutre est un véritable phénomène de mode dont on s'en empare pour en faire des profits. Au Japon, c'est un véritable phénomène de masse. La loutre est devenue l'attraction des cafés avec les « cafés à loutres ». On va dans ces cafés pour avoir sa photo avec la loutre enfermée dans une cage, la caresser et lui donner à manger. La loutre médiatisée est un phénomène de masse qui défraie les réseaux sociaux. La loutre cendrée est devenue l'animal de compagnie populaire très recherché en Asie du Sud-Est. Alors comment adopter une loutre ? 

comment adopter une loutre

La loutre est-elle un animal domestique qu'on peut adopter ?

Ces dernières années, nous avons vu immerger de nouvelles tendances qui visent à s'approprier de nouveaux compagnons domestiques. Les animaux domestiqués, dont les chiens, chats, hamster ne suffisent plus. Il est maintenant question d'étendre la domestication à la loutre et d'en faire une adorable mascotte, habillée, qu'on promène tenue en laisse, une star qu'on exhibe avec fierté mais bien loin de leurs habitats naturels. Ce phénomène dangereux se propage et se développe grâce aux réseaux sociaux, qui montrent chaque jour des photos, des vidéos entretenant ainsi cet engouement pour ce nouvel animal de compagnie. Ces vues quotidiennes de loutre avec leur propriétaire créent des liens. Une relation virtuelle s'installe avec effet boule de gomme : le désir de posséder sa propre loutre. Le phénomène s'est tellement répandu que certains pays prennent des mesures pour protéger cette espèce sauvage qui, à plus ou moins long terme, est menacée. Des associations pour la protection des animaux sauvages, se forment pour défendre les droits de ses animaux craquants contre un braconnage massif qui détruisent l'espace naturel des loutres, les menaçant d'extinction. Si certains pays interdisent l'adoption de la loutre, d'autres comme l'Argentine, le Japon, la Thaïlande en font un véritable animal de compagnie domestique. Dans certains pays, comme la France, la loutre est un animal domestique qu'on peut adopter avec une autorisation préalable.

loutre l'animal domestique qu'on peut adopter

Les formalités pour adopter une loutre

La loutre fait partie de la liste officielle des NAC, nouveaux animaux de compagnie, notamment en France. La loutre est depuis 1981, protégée en France mais il est possible d'en faire son animal de compagnie légalement. Adopter une loutre est soumis à une réglementation bien spécifique en fonction des pays. La loutre appartient à la catégorie d'espèce sauvage, sa détention est soumise à déclaration et à l'obtention d'un certificat autorisant son adoption. Cette demande est à déposer à la Préfecture de votre Département et sera traitée par les services compétents après avoir obtenu l'autorisation préfectorale vous pourrez adopter en toute légalité votre loutre domestique. Avant toute vente ou donation, le cédant doit s'assurer que le nouveau détenteur a effectué la déclaration ou détient le certificat de capacité requis pour la détention de l'animal cédé. Le document de vente doit être établi en deux exemplaires pour le vendeur et l'acheteur. L'acquisition de votre animal doit se faire auprès d'un particulier, d'un refuge, une animalerie ou encore d'un éleveur agréé. A l'achat, le vendeur vous donne un reçu, une attestation de cession avec le numéro d'identification de l'animal ainsi qu'un document d'information sur les caractéristiques et les besoins de l'animal contenant également, au besoin, des conseils d'éducation. Sur ce document, doit y figurer les informations suivantes :

  • Nom scientifique et vernaculaire de l'espèce
  • Statut de protection
  • Longévité
  • Taille adulte
  • Mode de vie sociale, comportement (dangerosité éventuelle)
  • Mode de reproduction
  • Régime alimentaire et ration quotidienne
  • Conditions d'hébergement
  • Toute information complémentaire jugée utile pour garantir la satisfaction des besoins physiologiques et comportementaux

Ce document d'information comporte également la mention suivante : « Afin de préserver la vie sauvage, l'animal dont vous venez de faire l'acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel ». (Extrait du Service public.fr). 

nac nouveux animaux de compagnie

Les conditions de garde d'un animal domestique (Extrait du Service Public.fr)

Tout animal est un être sensible et doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce. Un animal de compagnie doit être maintenu en bon état de santé et d'entretien. L'élevage, la garde ou la détention d'un animal ne doit entraîner aucune souffrance évitable, ni aucun effet néfaste sur sa santé. Il est interdit d'exercer des mauvais traitements envers les animaux. Les atteintes au bien-être animal ont puni d'amende allant de 450 à 30 000 euros en fonction de la gravité des sévices ou blessures et/ou peine d'emprisonnement de quelques mois à 2 ans de prison. Toute personne qui détient en captivité un ou plusieurs animaux d'espèces non domestiques doit remplir les conditions suivantes :

  • Disposer d'un lieu d'hébergement, d'installations et d'équipements conçus pour garantir le bien-être de l'animal, c'est-à-dire satisfaire à ses besoins physiologiques et comportementaux
  • Détenir les compétences requises et adaptées à l'espèce et au nombre d'animaux afin de les maintenir en bon état de santé et d'entretien
  • Prévenir les risques susceptibles de porter atteinte à la sécurité de l'animal et à la sécurité et à la tranquillité des tiers
  • Prévenir l'introduction d'animaux non indigène dans le milieu naturel et la transmission de pathologies humaines ou animales.
  • Le propriétaire d'un animal de compagnie doit lui assurer une nourriture suffisamment équilibrée et abondante pour le maintenir en bon état de santé. Une réserve d'eau fraîche, fréquemment renouvelée et protégée du gel en hiver, doit être constamment disponible dans un récipient propre. L'animal doit disposer, en toutes circonstances, d'un espace suffisant et d'un abri contre les intempéries.

Le prix d'une loutre

Le prix de la loutre asiatique est élevé mais ce n'est pas un obstacle pour les personnes désireuses d'en acheter. Des élevages de loutres existent pour faire face à la demande. Des animaleries en proposent ainsi que des particuliers également. Le coût fluctue. En Indonésie, Thaïlande ou encore au Japon, des milliers d'euros sont déboursés pour pouvoir se procurer une loutre. Au Japon un bébé loutre peut même atteindre 10 000 dollars.

Cependant, beaucoup trop de personnes achètent cet animal au marché noir. Malheureusement ce sont souvent des bébés loutres qui ont été trop tôt arraché à leur mère dans leur espace naturel. En effet, pour faire des profits de cette mode, les braconniers n'ont pas d'état d'âme, allant jusqu'à tuer les loutres adultes afin de pouvoir capturer leurs petits !

prix d'une loutre : danger d'adopter une loutre

Outre l'achat, à proprement parler de la loutre, il est indispensable avant de procéder à l'achat d'une loutre, d'anticiper au coût des dépenses quotidiennes et soins que nécessite une loutre, dont son régime alimentaire (poissons) et l'aménagement d'un espace propice ( eau douce en quantité suffisante, accès à un cours d'eau). Adopter une loutre n'est pas un acte anodin.

Les nouveaux animaux de compagnie protégés par la CITES

La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) a voté à Genève le 25 Août 2019 l'interdiction du commerce d'une loutre d'Asie. Une centaine de pays ont voté en faveur de l'inscription de la loutre à pelage lisse à l'annexe I de la conférence CITES, ce qui revient à interdire sa commercialisation internationale.

La proposition a été adoptée à 102 voix pour, 15 contres et 11 abstentions lors de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES). La loutre cendrée, également appelée loutre naine, et la loutre à pelage lisse figurent déjà sur l'Annexe II de la CITES en tant qu'espèces menacées, mais l'Inde, le Népal, le Bangladesh et les Philippines demandent qu'elles soient incluses dans l'Annexe I.

Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction